Patrimoine du bourg.

D‘autres bâtiments au bourg valent le coup d’œil et notamment la maison  notariale au bourg.

maison notaire2

En 1672, le tiers état constitue la grande majorité de la population. Il se partage en deux catégories : urbaine et rurale. Grande et moyenne bourgeoisie prennent place dans le premier groupe, propriétaires, métayers journalier et métiers errants dans le second. Artisan, boutiquiers , ouvriers appartiennent à l’un ou l’autre. la grande bourgeoisie n’est pas représentée dans le recensement, la moyenne et la petite bourgeoisie l’est. Les officiers de justice y ont leur place. C’est le cas de Jean Boullé, Sieur de la Motte, notaire et procureur de la juridiction de Laz. Son domicile est au bourg de Tregourez.

maison not

Inscription figurant sur le linteau de la porte et de la fenêtre de la maison du notaire Boullé Jean « Maître Jean Boullé sieur de la Motte notaire et procureur de la juridiction de Laz et de sa femme Gilette de la Saudraye »

Bâtiment d’habitation au bourg de Tregourez. On distingue juste à droite de la porte une petite fenêtre murée. Une toiture en plaques de fibro-ciment a remplacé la toiture d’origine. Bon nombre de chaumières ont ainsi hérité de ce genre de toiture moins onéreuse pour les bâtiments qui ne sont la maison des hommes mais des bâtiments annexes.

maison bourg1

Entrée de hangar au bourg de Trégourez. Il est fort probable qu’il s’agit là d’une construction bien plus récente que ne l’indique le linteau daté de 1792. Ce mur de bardage a dû être fait à partir du réemploi d’une bâtisse de 1792, ou plus probablement encore est-ce le hangar qui a été bâti là en fonction d’une façade de bâtiment existant ici.

entrée bourg

La ferme OLLU au bourg.

ferme ollu

Ferme au bourg de Trégourez vers Laz. Toujours la même symétrie dans cette maison aux dimensions importantes. La façade est orientée au sud et donne sur une cour fermée. Le puits a été recouvert d’une pompe.

Ferme vers Laz

Ferme au bourg de Trégourez. Sur le linteau d’un bâtiment annexe perpendiculaire à la maison et tourné vers l’ouest on peut lire l’inscription  » F.F.PAR YVES RIVOAL ET JEANNE JAOUEN DON EPOUSSE 1842″. Ces deux bâtisseurs sont des descendants de Roger PERON, auteur des photos. Il s’agit des  arrières grands parents de son père, cultivateur, nés en 1804 pour Yves et 1909 pour Jeanne.

linteau porte



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

tout et n'importe quoi |
infocoursbautain |
Logos |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | agencevirtuel
| rebellesimpliquees
| La violence conjugale, aime...