Le patrimoine.

Tregourez, un bourg breton comme tant d’autres ! Oui et non. Sa richesse ne se lit pas sur ses bâtiments, qu’ils soient laïques ou religieux. Cette commune de centre Bretagne s’est construite au fil des temps, comme beaucoup, autour de son église.

Les maisons n’ont rien de caractéristique. Pour la plupart en pierre ou crépites. Le bourg est agréable et fleuri aujourd’hui, il est traversé par la D36 qui mène de part et d’autre à Coray et Laz.

 

anigif

Cliquer sur la photo

 

Le  bourg présente une architecture très différente de celle de celle de la campagne, balançant entre ruralité et urbanité. En effet, de par son activité commerçante, il a pris au fil du temps des allures de (toute) petite ville.

 

TZ 10

 Le bourg1

Le type le plus courant est un bâtiment sur deux niveaux. La boutique au rez-de-chaussée est caractérisée par une vitrine constituée d’une fenêtre et d’une porte, le logis se trouve à l’étage.

maison Bleuzen

Ce modèle de base évolue selon la richesse des propriétaires et selon l’époque.

intersec leuhan 

La commune de Tregourez n’est pas très étendue. Son patrimoine est à son image pas très important. 

 Pour autant, Tregourez possède 14 bâtiments inscrits au registre des  monuments historiques. Une église dédiée à saint Idunet, une chapelle dédiée à Notre Dame de Pontouar. A proximité de la chapelle une fontaine dont saint Guezennec en était le saint patron.

Entre le  hameau de Kerninon et Gulvain sur la commune de Edern aujourd’hui, les ruines d’une petite chapelle dédiée Saint Véguen dans son écran de verdure.

 st veguen

Quelques traces de la féodalité, toutes les communes ou presque, possèdent quelques réalisations de cette époque. Aussi dans un inventaire dressant la liste des vestiges que l’on peut noter à l’actif de Tregourez une motte avec enceinte à Kerfaro à 2km au nord du bourg et une motte au village de « la Motte » aujourd’hui.

Eglise TZ

A ma connaissance aucun monument mégalithique n’a été répertorié sur la commune, un menhir cependant en lisière à Stang Levenez, sur la commune de Langolen et au bord du ruisseau du Pont Neuf. Ce menhir datant de 5000 ans avant J.-C. atteste donc d’une présence dès le néolithique. Ce menhir, un peu incliné, s’élève au milieu d’un pré au nom évocateur puisqu’il signifie le champ de la pierre plantée. Il est lourdement enfoncé dans le sol.

Stang levenez

A proximité toujours, sur la commune de Laz cette fois ci, les menhirs de Kermez et de Kerzunis -Vihan.    
Quelques chemins creux subsistent avec difficulté, tant est ………………. avide l’exploitation de la terre.

Créac'h Gwenn

 

 



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

tout et n'importe quoi |
infocoursbautain |
Logos |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | agencevirtuel
| rebellesimpliquees
| La violence conjugale, aime...